Les étapes en Espagne

Etapes 41 à 45

Etapes 21 à 25Etapes 26 à 30Etapes 31 à 35Etapes 36 à 40Etapes 41 à 45

Le kilométrage est approximatif et ne tient pas compte des détours.

Etape 41 : Fonfria - Barbadelo  ; 32Km en 7h30min

Pour marcher le nez en l'air, humer la fraîcheur matinale, admirer les formes et les couleurs, emprunter le bitume permet d'assurer la pose des pieds. Il fallait que cela arrive, plus de place, tout est «  completo  », alors quoi de plus beau qu'une nuit dehors ; Compostelle signifie le champ de l'étoile et les étoiles étaient des lampadaires suspendus veillant à mon sommeil réparateur.

Portomarin
   

Etape 42 : Barbadelo - Gonzar  ; 27km en 5h30min

L'eau ruisselle sur le chemin, dans les champs, la verdure est omniprésente, les vaches en vadrouille, les forêts ressemblent au bord de mer ; chênes caducs, châtaigniers et sapinières odorantes puis surgissent les premiers eucalyptus. Beaucoup, beaucoup de pèlerins.

Vierge polychrome
   

Etape 43 : Gonzar - Melide  ; 32km en 6h30

Le jour se lève de plus en plus tard, les calvaires sont plantés à chaque croisée de chemin, les murets de pierre délimitent les parcelles et les chemins. Côtoyer les marcheurs depuis de nombreux jours nous rapproche. Melide et sa gastronomie, à découvrir.

Un séchoir à grains
   

Etape 44 : Melide - Santa Irene  ; 30km en 6h30min

Une surprise de taille à 2km de l'arrivée, « à couper les jambes », pourtant elle me donne des ailes. Cependant, elle signifie la fin du chemin ; trop heureuse, toujours surprise, d'être encore là. Jusqu'à l'albergue, les eucalyptus parfument l'atmosphère.

Un autre genre de séchoir à grains
La forêt d'euclyptus
   

Etape 45 : Santa Irene - Santiago ; 20km en 4h30

Ultime étape, vivre chaque instant, rien ne sera plus jamais comme avant. Une force nouvelle habite le pèlerin, l'émotion bouscule le cœur, le tumulte des pensées s'apaise, le bonheur d'avoir réussi est immense et indicible. La réussite, chacun la prépare depuis la décision du premier pas, on ne la doit à personne.

Panneau indicateur
Santiago
Arrivée à Santiago
Santiago honoré
Une fleuriste
Dernière auberge
Entrée en ville
La cathédrale de Saint Jacques de Compostelle

L'arrivée, la fin du périple

La présence à Saint Jacques de Compostelle est aussi une étape ;faire sienne l'arrivée ; marcher, arpenter les rues de la ville ; découvrir son architecture ; visiter les sites classiques ; découvrir au hasard de la déambulation des autels de Santiago ; s'imprégner de la vie des habitants ; attendre un, deux, trois jours afin de ne rater personne ; revoir les visages côtoyés, perdus, retrouvés ; échanger les coordonnées ; promettre les photos ; se donner rendez-vous dans le futur ; partager les émotions ; accomplir les rites ; regarder le chemin parcouru ; toiser les difficultés déjouées ; savourer la réussite de chacun ; s'encourager pour l'avenir ; garder en mémoire tous les instants ; se prendre par la main ; digérer, vivre le sens de l'achèvement.

L'arrivée sous
Les pélerins de la paix
Emotions
Ravies !
Lumières

Retour à l'accueil

Partagez cette page

Rechercher

Publicités